Weend’ô nominé dans le TOP 5 des meilleurs nouveaux groupes au UK par le célèbre magazine « Classic Rock Society » !!

Chers amis, après ce périple au Royaume Uni avec Alan Reed (« the Beast from the East » ne nous aura pas épargné malheureusement, annulation du concert à Glasgow, Aéroports bloqués, retour compliqué en France…) , quelle nouvelle reçue ce matin par notre label :

Weend’ô nominé dans le TOP 5 des meilleurs nouveaux groupes , et ce dans un autre grand magazine UK « Classic Rock Society »…ouf, ça fait chaud au coeur !

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10156681185826756&id=155765501755&pnref=story

 »

CRS AWARDS 2017

Best MALE VOCALIST: David Longdon (Big Big Train)
Other top nominations were: Steve Hogarth, Peter Jones, Damian Wilson, Nad Sylvan

Best FEMALE VOCALIST: Olivia Sparnenn-Josh (Mostly Autumn)
Other top nominations were: Heather Findlay, Anne Marie Helder, Christina Booth, Hayley Griffiths

Best BASS PLAYER: Nick Beggs
Other top nominations were: Pete Trewavas, Lee Pomeroy, Jonas Reingold, Greg Spawton

Best DRUMMER: Nick D’Virgilio
Other top nominations were: Craig Blundell, Carl Palmer, Alex Cromarty, Mike Portnoy

Best KEYBOARD PLAYER: John Young
Other top nominations were: Iain Jennings, Andy Tillison, Rob Reed, Mark Kelly

Best GUITARIST: Steve Hackett
Other top nominations were: Steve Rothery, John Mitchell, Bryan Josh, Chris Fry

Best CRS NEWCOMER: This Winter Machine
Other top nominations were: Weend’ô, Tiger Moth Tales, Kaprekar’s Constant, Iamthemorning

Best ALBUM: Grimspound (Big Big Train)
Other top nominations were: Sight Of Day (Mostly Autumn), To The Bone (Steven Wilson), Cardington (Lifesigns), The Man Who Never Was (This Winter Machine)

Best TRACK: Sight Of Day (Mostly Autumn)
Other top nominations were: A Mead Hall In Winter (Big Big Train), The Man Who Never Was (This Winter Machine), Trojan (Magenta), Cardington (Lifesigns)

Best LYRICIST: Greg Spawton
Other top nominations were: Steven Wilson, David Longdon, Bryan Josh, Peter Jones

Best CRS LIVE ACT: Magenta
Other top nominations were: Pendragon, Karnataka, Mostly Autumn, Tiger Moth Tales

Best OVERSEAS BAND OR ARTIST: Franck Carducci
Other top nominations were: Iamthemorning, Neal Morse Band, Lazuli, Mystery

Best UK BAND: Big Big Train
Other top nominations were: Marillion, Mostly Autumn, Magenta, Lifesigns

(Other nominations above listed in no particular order. Full Top 10 listings will be published in the next edition of the CRS magazine Rock Society, as usual.)

CRS Golden Ticket Prize Winner: Ian Bell

PROG ARCHIVES : Review of « Time of Awakening » (4/5)

http://www.progarchives.com/review.asp?id=1887694

 

Weend'ô - Time of Awakening CD (album) cover

TIME OF AWAKENING

Weend’ô

Heavy Prog

4.08 | 6 ratings


From Progarchives.com, the ultimate progressive rock music website

kev rowland
Special Collaborator
Crossover Prog Team
4 stars This is the second album from French band Weend’ô, who have already been accepted by the prog fraternity as one of their own, with Alan Reed guesting on this. Fronted by keyboard player Laetitia Chaudemanche, she has obviously been influenced by Anneke Van Giersbergen (I know most people think of her with The Gathering, but I have always loved her work with Devin Townsend), and isn’t afraid to provide melodic piano as well as other keyboards when the time is right. She can be playing sweetly on her own, or she can be fronting a very heavy progressive rock band, it all depends on what the music needs. The press release says that they switch between Pink Floyd and Tool, and I can certainly see where that comment is coming from. 

The band see the album as a call to humanity, to keep faith and hope despite the appalling events currently afflicting the world . The band believe we are entering a new period in our evolution, and we are experiencing frequencies that are creating a new paradigm even though the events of 2017 – like devastating earthquakes – have been disastrous for individual communities. This following quote is from French writer, René Barjavel, from 1984, and as it sums up the lyrical approach to the album, Laetitia wanted to share it in the booklet. « Living is not enough, we must be alive. That is to say knowing that every minute we are at the heart of a miracle and being in contact, in harmony with it. That’s difficult, but once we succeed in becoming aware of it, all our efforts will be rewarded a hundred- fold. Most of the time we see but we don’t look at, we hear but we don’t listen to. Things jostle us instead of being handled by us. We should dispose of them for our happiness, and they own us for our fear. Yet each and every one of us is at the Center of everything, in the midst of the entire universe. Each and every one of us has the doors the creator (or the nature, as you like) gave to enter it. But we forget to open them. For my part, I keep on being amazed by the phenomenon of life. »

 

Like the lyrics, this is a grown-up and mature album, and one that I have gained more from each and every time I have played it. The guitars are sharp when they need to be, so jagged that one wonders if music can draw blood, the bass rumbles through, competing with the drums to lay the foundation, while Laetitia either provides keyboard harmonies and symphonic backdrops or takes the lead herself, while also providing vocals that cut through the music beneath. This is a band we are going to hear a great deal more about

kev rowland | 4/5 | 

HIGHLANDS MAGAZINE : chronique Time of Awakening (4.5/5)

http://highlands.fanzine.free.fr/acceuil.html

Comme LAZULI ou Franck CARDUCCI, j’ai découvert WEEND’O, originaire du sud ouest de la France grâce au Prog’Sud. J’ai ainsi pu écouter quelques extraits de leur premier album YOU NEED TO KNOW YOURSELF avant de les voir. J’avais bien accroché mais c’est surtout leur remarquable performance lors du festival qui m’a scotché. J’ai ainsi acheté
l’album la même soirée. Sur les cinq musiciens présents sur l’album, ils ne sont plus que quatre lors du concert, le second guitariste étant parti. Malheureusement, la vie d’un groupe amateur n’est pas facile et sortir de nouvelles productions n’est pas chose aisée.
En 2013, le groupe a toutefois publié un DVD acoustique et onirique intitulé FAIRYTALACOUSTIC. Pour mener à bien leur projet de second opus, le groupe a fait appel comme
beaucoup au financement participatif qui s’est heureusement avéré suffisant. Arrive aujourd’hui cette nouvelle oeuvre, TIME OF AWAKENING, tant attendue par ceux qui avaient la chance de découvrir le groupe et de l’apprécier. En préambule, WEEND’O a pu monter une petite tournée passant par l’Angleterre et la France pour le promouvoir. Le
groupe n’a pas varié et se compose toujours de quatre membres.
Laetitia CHAUDEMANCHE au chant et aux claviers, Terence N’GUYEN aux guitares et programmation, Maxime RAMI à la basse et Nathanel BUIS à la batterie et à  la programmation. Un soin particulier a été apporté au design avec une belle pochette et un joli recto de livret. L’album comprend trois titres découpés en six plages au total pour une durée de trente-neuf minutes. Le premier Time of Awakening propose trois parties pour un total dépassant les vingt minutes. Le livret comprend un texte de Barjavel qui illustre l’esprit de ce triptyque. Dès les premiers instants, les percussions nous emmènent vers le superbe univers de WEEND’O, mélange de progressif, de métal et d’atmosphérique. Les arpèges de guitare délicats accompagnent la superbe voix de Laetitia CHAUDEMANCHE. La guitare électrique solo émerge pour faire monter le son et nous faire entrer dans une partie plus rock. La section rythmique soutient le tout de manière superbe. La seconde partie est quasi instrumentale et basée essentiellement sur le superbe jeu de claviers plein de  feeling de Laetitia CHAUDEMANCHE et de quelques sonorités de synthétiseurs bruitistes, peut être dispensables sur le final. La guitare acoustique de Terence N’GUYEN lance la dernière partie, la plus musclée avec riffs lourds, implacables, guitares tranchantes. Le calme revient sur le final, avec une superbe guitare mélodique. Angel Dust est le morceau le plus difficile à apprivoiser, avec une ouverture aux changements de rythmes et d’atmosphères un peu trop nombreux. Une fois passé ce début tumultueux et quelques écoutes, la séduction opère à nouveau avec une pléiade de superbes moments où les divers instruments et le chant font merveille. WEEND’O nous a réservé le meilleur pour la fin avec le diptyque Elea. La première partie qui dépasse les sept minutes constitue une superbe montée en puissance avec la voix d’Alan REED au début et celle de Jérémie MAZAN qui vient poser quelques voix d’outre tombe sur la fin. La seconde est instrumentale avec des vocalises sur fond d’arpèges de guitare avec un léger crescendo à nouveau. TIME OF AWAKENING est une superbe réussite aussi bien sur le plan technique que sur l’émotion, le tout magnifié par une brillante production. On ne peut que leur souhaiter tout le succès qu’ils méritent. La signature avec un label britannique pour la distribution est déjà un premier pas. (**** ½) Jean-Noël DEL CASTILLO

 

album

EN STOCK – 2 exemplaires du 1er album CD/DVD You Need To Know Yourself

Chers amis,

il ne nous reste plus que 2 exemplaires en stock du 1er album « You Need To Know Yourself » 

nous les vendons à 12€ exceptionnellement (au lieu de 16€) car il y a une rayure sur le boitier cristal .

Une fois le stock épuisé nous mettrons le lien d’un distributeur à qui il reste encore 3 albums de Weendo .

Nous sommes en négociation avec le label concernant la réédition de ce 1er album…

 

 

ECLIPSE projet artistique

WEENDO – TV – France 3 Nouvelle Aquitaine – 29/01/2018

L’équipe de France 3 Aquitaine est venue chez notre ami artiste-peintre Christophe Duberos pour faire un reportage sur le nouveau projet « ECLIPSE » qui mêle musique/peinture et danse-mapping voici l’extrait du reportage :

Spectacle Multi-Artistique !
Musique : WEEND’Ô.
Peinture : Christophe Duberos
Danse : Stef Cosculluela.
Mapping : Lousub Sebastien Le Borgne
Lumières : John John

 

PROG CRITIQUE : chronique Time of Awakening (4/5)

http://progcritique.com/2018/02/weend-039-time-of-awakening/

Après « You Need To Know Yourself » un premier album qui promettait à WEEND’Ô un avenir musical radieux, ce Time Of Awakening, qui a fait appel à un financement collégial pour voir le jour, oscille entre une association de progressif, de métal éthéré et nous prouve, avec trois compositions dont deux suites, leur faconde mélodique. Des morceaux qui font fi du carcan des influences et vont encore plus loin, dans l’inspiration des textes de Laetitia Chaudemanche, ainsi que dans la composition musicale qui révèle un équilibre parfait.

Parmi les sommets de l’album, la suite au titre éponyme qui ouvre le CD, on découvre une composition hyper progressive irriguée par différentes phases le tout scindé en trois parties, dont la deuxième instrumentale, allant de l’intimiste et passant par des moments qui nous transportent loin dans le firmament, l’ensemble couronné par le jeu de guitare tout en finesse de Terence N’Guyen.

WEEND’Ô qui a su gardé pour « Angel dust » un aspect un tantinet rock psyché pêchu, peut surprendre avec ce titre, tantôt enlevé, tantôt plus en retenu, hérité en direct des années 70’s, un morceau a la fois lumineux et tourmenté.

« Elea part 1 » et « Elea part 2 » prouvent la capacité musicale de WEEND’Ô à s’imprégner de nouveaux styles musicaux (post et electro) en les fusionnants pour les digérer avec intelligence, les deux parties dégagent une classe imparable, la voix d’Alan Reed (ex Pallas) s’apposant délicatement sur la première partie, dés le démarrage, le titre expose alors une continuelle succession entre passages calmes, mélancoliques et des envolées rapides et impétueuses. La partie deux propose un final instrumental somptueux appuyé par des vocaux qui forment une belle osmose entre la mélodie et la guitare.

« Time Of Awakening » montre un WEEND’Ô sûr de sa musique, qui nous invite à un beau voyage dans son univers !